Syrie2Les Printemps Arabes n'ont été qu'une ruse impérialiste pour affaiblir les Arabes et les musulmans, pour les diviser, pour semer la guerre civile dans les pays islamiques.

Tout a été planifié depuis le début par les racistes anti-arabes et islamophobes. Dans un premier temps ils ont feint d'appuyer les mouvements de révoltes, et dans un second temps, ils ont organisé le terrorisme ou les coup d'Etat. Il ont tout calculé à l'avance pour nuire aux Arabes et à leurs dirigeants.
En Libye,  ils ont fait chuter Kadhafi pour détruire le pays. Ils n'ont jamais appuyé le nouveau pouvoir après la chute du régime et ont au contraire financé les groupes rebelles. En Egypte, ils ont remplacé la dictature de Moubarak par une encore pire, après avoir empêché le président élu de gouverner. En Syrie, ils ont appuyé et armé l'opposition pour ensuite envoyer leurs groupes terroristes et semer l'anarchie dans le pays. A la fin ils disent que finalement, ils vont abandonner les rebelles qu'ils avaient incité à se révolter, ce qui les condamne à se faire massacrer. Tout a été calculé à l'avance pour détruire le pays et y faire massacrer le plus de monde possible. Pour se révolter il faut de vrais alliés, pas des racistes islamophobes et anti-arabes qui veulent diviser les gens pour mieux les faire ramper.

Pour les arabes et musulmans la seule solution pour faire face au racisme colonial consiste à partager le pouvoir de manière à aboutir à un régime stable. Il faut que baasistes, islamistes, nationalistes et libéraux se partagent les ministères les médias et les entreprises pour que chacun y trouve son compte, ce qui permettra d'éviter de tomber une prochaine fois dans le piège colonial. Quant aux rebelles, ils devraient comprendre que les racistes occidentaux qui dirigent le monde détestent les Arabes, les musulmans et la démocratie. Ce n'est donc pas la peine de travailler avec ces haineux, sous peine d'aboutir à des catastrophes du type de celle qu'a connu la Syrie.